Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2011

Sortie de fin d'année: la carrière d'Aubigny et le château fort de Guédelon

      Vendredi 17 juin, toutes les classes de l'école primaire ont visité la carrière d'Aubigny puis le chantier de construction du château fort de Guédelon, situés tous deux dans l'Yonne.

Redimensionnement de P1100151.JPG      Dans la carrière d’Aubigny, notre classe de CM2 a commencé par tailler un blason dans une pierre de calcaire tendre en utilisant un maillet et un ciseau. Ensuite, une dame nous a expliqué les outils et la manière pour creuser et détacher des blocs de calcaire et nous a fait visiter la carrière. Nous sommes allés dans l’endroit le plus profond de la carrière. La guide nous a expliqué qu’il y a deux carrières mais nous n’en avons visité qu’une. Nous avons vu différentes sculptures dont un bélier, une rosace et un pilier. On a observé l'amusante signature du compagnon qui a sculpté la rosace : C’est une minuscule paire de fesses. Sur les statues des églises, la signature était cachée .Redimensionnement de P1100161.JPG

      Les sarcophages que l’on a vus sont taillés dans la pierre et ont été transportés d’un champ. Autrefois, il y avait dans la carrière plusieurs centaines de chauves-souris de quatre espèces. Mais il ne reste plus qu’une quarantaine d’individus car des chouettes les mangent. Nous avons ensuite quitté la carrière pour pique-niquer avant de nous rendre sur le chantier de Guédelon.      

Cécile, Dean, Gildas et Pierre                                                                                                                            

     Quand nous sommes arrivés, une personne nous a accueillis et nous a expliqué comment on construisait les châteaux forts au XIIIème.

Redimensionnement de P1100177.JPG     Le château fort de Guédelon est construit comme ceux du XIIIème siècle. L’architecte a pris comme modèle un château  fort philippien (de l’époque de Philippe-Auguste.) La construction a débuté en 1997 et doit durer environ 25 ans.

     La tour maîtresse, le donjon, mesure actuellement 14 m, soit la moitié de sa hauteur définitive. Elle comporte des archères.Redimensionnement de P1100179.JPG

     Les artisans qui travaillent  sur le chantier, sont habillés comme au XIIème siècle. On y rencontre des carriers, des tailleurs de pierre, des maçons, des charpentiers, des charretiers, des forgerons, des vanniers, des cordiers, etc. La roue à écureuil sert à monter les matériaux. Ceux-ci proviennent tous des environs: bois, pierre, sable, eau, etc.

     A l’époque médiévale, on comptait 1 mort par jour sur le chantier.

 Brendan, Friedrich, Rémy, Lauriane, Baptiste et Jules

 J’ai beaucoup aimé la visite de la carrière et l’atelier. Pierre

J’ai adoré la visite de la carrière et lorsque nous avons taillé des  pierres. Gildas

J’ai bien aimé la visite de la carrière ainsi que le taillage de pierres. Cécile

J’ai aimé tailler les pierres. Dean 


 

20:58 Publié dans CE2, CM1, CM2, CP | Lien permanent | Commentaires (0)

Rassemblement national à Nantes pour le centenaire de l'UGSEL

    Redimensionnement de 59.JPG Pour fêter les 100 ans de l’UGSEL (Union Générale et Sportive de l’Enseignement Libre), nous avons été sélectionnés pour participer au rassemblement national qui se déroulait à Nantes les 17, 18 et 19 juin 2011.Redimensionnement de 115.JPG

     Le vendredi 17 juin au matin, nous avons pris le bus à 7h. Après 10 h de route avec les arrêts,  nous sommes arrivés à Nantes à 16 h 47. Nous avons été logés dans un hôtel F1. Ensuite nous sommes allés sur le site des îles où nous avons reçu des tee-shirts.

Redimensionnement de 150.JPG               Quelques-uns ont fait de l’escalade puis nous sommes allés dîner et assister à la cérémonie d’ouverture au palais des sports. Ensuite, nous avons regardé un spectacle qui a fini à 22 h 30. Enfin, nous avons regagné l’hôtel.

     Le lendemain matin, nous avons fait du frisbee et de l’athlétisme (saut en hauteur, lancer de balles, 1000 mètres, etc.) Redimensionnement de 206.JPGet l’après-midi, des sports collectifs (foot, basket, handball, rugby). Après la messe, nous sommes retournés au palais des sports pour un spectacle. Enfin, nous sommes rentrés à l’hôtel.

     Le dernier jour, nous avons fait un cross de 3,5 km, nous avons mangé et nous sommes repartis en car à Troyes.

Julie, Tiffany, Pierre-Marie et Thomas

 

 

17:07 Publié dans CM2 | Lien permanent | Commentaires (0)

06/06/2011

Concours de fables: 1er prix pour Valentine R.

        Le cercle de poésie "Aux quatre points cardinaux", associé à l'Office de Tourisme de la communauté des communes de la région de Château-Thierry, a organisé un concours de fables, le prix Jean de La Fontaine, qui était ouvert aux élèves des écoles primaires, des collèges et des lycées de la francophonie.

        Chaque concurrent devait présenter une fable inédite et individuelle
- de 6 à 30 vers pour les écoles primaires,
- de 8 à 40 vers pour les collèges et lycées.

         Notre classe y a participé dans la catégorie "écoles primaires - classes CM1/CM2".

        Le 1er prix a été attribué à Valentine R. pour sa fable intitulée " Le champignon magique et le paysan". Tous les camarades de la classe de CM2 ainsi que leur enseignante, Mme Laventure, se sont réjouis de sa réussite et la félicitent chaleureusement.

        La remise des prix se déroulera dimanche 26 juin au Lycée Jean de La Fontaine de Château-Thierry.

        Voici cette fable:

Le champignon magique et le paysan

Un paysan,

Qui se promenait dans les champs,

Partit pour le bois.

Et comme il faisait froid,

Il alla chercher des bûches pour faire du feu,

Mais il ne trouva qu’un champignon non vénéneux.

« Qu’as-tu ? » Demanda le paysan.

Le champignon ne répondit pas immédiatement.

Puis, il affirma tristement :

« Tu es venu pour me manger mais si tu me laisses la vie,

J’exaucerai tes trois plus grands souhaits. »

L'homme n’en donna que deux, tremblant de peur :

« Être riche et devenir seigneur. »

Le champignon les exauça,

Mais peu à peu, le pauvre se transforma

En un odieux seigneur.

Il fit des méchancetés pour son propre bonheur.

Un paysan voisin se demanda comment c’était arrivé.

Il prit le chemin que le seigneur avait traversé,

Trouva le champignon dans le même état.

Celui-ci se répéta.

Bien sûr, il ne comprit pas, ce paysan,

Mais il avait bon cœur et était aussi franc.

Aussitôt, il souhaita :

« J’aimerais que l’on ait un seigneur qui ne soit pas ingrat. »

Le champignon l’exauça

Et l’ancien seigneur redevint pauvre.

On risque de tout perdre,

En voulant trop gagner.


 

00:51 Publié dans CM2 | Lien permanent | Commentaires (0)