Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2009

Vivre à Troyes au 19ème (2)

Se déplacer: La gare

La 1ère gare était située à la place de l'Espace Argence. Elle a été construite en 1848. C'était le terminus de la ligne Montereau-Troyes de la Compagnie des chemins de fer de l'Est.

La vitesse des trains était de 40km/h.

Pour se rendre à Paris, il fallait 3 heures au lieu de 5 jours en diligence. Arrivés à Montereau, les passagers prenaient un coche d'eau pour se rendre à une gare de la ligne Paris-Lyon. Ensuite, ils prenaient de nouveau un train pour se rendre à Paris.

Les médecins avaient peur que prendre le train provoque des problèmes respiratoires.

La 2ème gare a été construite en 1858 à côté de la ville afin de pouvoir prolonger la ligne pour emmener les passagers de Paris à Belfort et à Mulhouse. En 1862, les voies ont été doublées et 4 quais ont été construits.

Depuis 1895, un hall métallique de 130 m de long protège les voyageurs qui attendent sur les quais. Il est très haut et percé d'ouvertures, ce qui permettait l'évacuation des fumées.

La salle des pas perdus (ou vestibule) a été construite en 1912 pour abriter les voyageurs qui attendent.

Avant de devenir l'Espace Argence, la 1ère gare a été le collège Pithou et aussi, pendant la 1ère Guerre mondiale, un hôpital et une caserne.

Mathilde, Claire, Loris et Antoine - CM2

Se soigner: L'Hôtel-Dieu

Hôtel-Dieu 04.jpgL'Hôtel-Dieu était un hôpital. Il n'accueillait pas les handicapés, seulement les malades. Au XIXème siècle, il comptait 220 lits où les malades dormaient à 2 ou 3, tête-bêche. Ils étaient répartis dans des grandes chambres de 50 lits, ce qui favorisait les épidémies.

En 1890, 60 lits ont été ajoutés car un hôpital militaire a été construit à côté.

Rubens, Robin, Martin et Antoine - CM2

 

Accueillir: L'orphelinatOrphelinat Audiffred 3.jpg

En 1896, François-Joseph Audiffred fit un don de 450 000 francs afin de faire construire un orphelinat situé place de la Tour. Inauguré en 1897, il pouvait accueillir 100 enfants.

Actuellement, le bâtiment abrite le Centre municipal d'aide sociale.

Claire, Lolly, Mathilde et Calliste - CM2

 

 

18:46 Publié dans CM2 | Lien permanent | Commentaires (0)

23/11/2009

Vivre à Troyes au 19ème (1)

L'eau

Rus 1070594.jpgAu XIXème, Troyes était parcouru par de nombreux cours d'eau : canaux, rus, etc. Les rus servaient de tout à l'égout. Ils étaient bordés de lavoirs et d'édicules (toilettes). En été, les moustiques pullulaient. En raison de l'insalubrité, ils ont donc été comblés vers 1940-1945.

On peut encore apercevoir une arche rue de la Ganguerie.Arche Rue de la Ganguerie 2.jpg

Au XIXème, on a abandonné l'utilisation des puits parce qu'il y avait des risques d'épidémies. En effet, les cimetières étaient situés en pleine ville.

Des châteaux d'eau ont pu être construits grâce à l'invention des pompes à eau. Ils permettent de distribuer l'eau aux habitants qui habitent à l'étage.

Le don de M. Jaillant-Deschainets, en 1853, a permis de créer un réseau de distribution d'eau de source avec des bornes-fontaines. Au début, ce réseau a compté 530 abonnés.

Anaïs, Maëva, Viny et Martin - CM2

Les maisons


Maison du 19ème 0000002.jpgLes maisons du 19ème siècle étaient généralement construites à base de pierres et de briques.

Leur toit était généralement couvert d'ardoises.

Les façades étaient décorées par des sculptures en pierre et des motifs en céramique.

Des grilles en fer forgé fermaient les cours.

Juliette, Thibault et Matthis - CM2

 

 

17:17 Publié dans CM2 | Lien permanent | Commentaires (0)

22/11/2009

Quelques lieux chargés d'histoire

La prison rue Hennequin

La prison est un ancien couvent des Cordeliers. En 1651, Jacques Hennequin, théologien et professeur à la Sorbonne, a fait don aux Cordeliers de ses livres pour créer une bibliothèque. Ce fut la 1ère à Troyes.

Elle était ouverte 3 jours par semaine du lever au coucher du soleil pour éviter les incendies.

Prison Rue Hennequin 2.jpgLes moines ont été expulsés à la Révolution française et le couvent est devenu une Maison d'arrêt (prison) en 1834.

L'église qui s'y trouvait, a été démontée en 1835.

Depuis 1851,la rue Hennequin honore cette illustre famille troyenne.

Appoline, Elisa et Arona - CM2

 

Le musée Saint-Loup

Le musée Saint-Loup était, à l’origine, une abbaye occupée par les moines expulsés à la Révolution. L’état en a alors fait don à la ville pour en faire un musée.

Musée Saint-Loup 1.jpgM. Brissonnet, qui était bonnetier, fit un don de 200 000 francs pour construire une bibliothèque qui fut la 2ème de Troyes.

M. Audiffred, un autre donateur, a effectué un don pour construire un pavillon situé au fond du musée.

 

La cathédrale

L’évêque officie dans la cathédrale. Il s’assoit sur un siège appelé la cathèdre qui a donné son nom à la cathédrale.

Cathédrale 2.jpgAu pied de la cathédrale, entre les contreforts, étaient construites des logettes. C’étaient des petites maisons en pans de bois. Elles ont été démontées au 19ème siècle car elles assombrissaient la cathédrale et augmentaient les risques d’incendie.

En face de la cathédrale, il y avait la maison du chirurgien-barbier qui était responsable de la tonsure des enfants de chœur.

 

La préfecture

L'Abbaye Notre-Dame-aux-Nonnains accueillait des sœurs bénédictines depuis le 7ème siècle. A côté de cette abbaye, se trouvait une église partagée en deux parties séparées par une grille car il n'y avait pas de contact entre les paroissiens et les sœurs.Préfecture 2.jpg

Elles ont été expulsées à la Révolution française et l'abbaye est devenue une préfecture en 1794. Après un incendie en 1892, elle a été rénovée et embellie entre 1895 et 1899.

Marie et Cordelia - CM2

 

La halle aux grains

La halle aux grains a été construite entre 1836 et 1841. Elle était située à côté de l'abbaye sur l'actuelle place de la Libération. En 1880, les habitants de la partie basse de la rue Notre-Dame demandent la démolition d'une partie de la halle. En 1892, le conseil municipal décide sa démolition complète car elle bloque la vue de la préfecture.

Marie et Cordelia - CM2

 

L'ancienne église Saint Frobert

Eglise Saint-Frobert 8.jpgL'église Saint-Frobert a été construite en 1772. Elle a été fermée en 1791 et vendue.

Au XIXème siècle, le propriétaire l'a transformée en appartements en ajoutant des planchers et en utilisant des briques.

Il reste un contrefort, une niche et deux rosaces témoignant que c'était une église.

Rubens, Robin, Martin et Antoine - CM2

 

L'ancienne pharmacie d'Emile Coué

Emile Coué est né à Troyes en 1857 et décédé à Nancy en 1926. Il était pharmacien et psychologue.

Coué Emile pharmacie.jpgIl est l'auteur d'une méthode de guérison et de développement personnel fondée sur l'autosuggestion:

« Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux. »

Sa pharmacie était située boulevard Danton.

Juliette, Matthis et Thibault - CM2

 

22:37 Publié dans CM2 | Lien permanent | Commentaires (0)

21/11/2009

Historique de la ville de Troyes

A l'époque des Gaulois et des Gallo-Romains

Une tribu gauloise s'appelait les Tricasses. Elle vivait 300 ans avant Jésus-Christ dans le quartier de la cathédrale au bord de la Seine.

La Gaule fut conquise par les Romains en 52 avant Jésus-Christ.  Troyes s'appela alors Augustobona. Les grandes voies romaines s'appelaient les decumanus. L'une d'elles joignait Milan à Boulogne-sur-Mer. Le tracé de ce decumanus correspondait à la rue de la Cité et à la rue Champeaux. Les Gallo-Romains avaient notamment construit une villa gallo-romaine dans le quartier de la cathédrale.

Claire et Antoine - CM2

 

Les comtes de Champagne

A l'époque des comtes de Champagne, aux 11ème et 12ème siècle, lorsque la ville s'est agrandie, les gens se sont installés dans la zone du quartier Saint-Jean. Les comtes de Champagne ont fait construire une enceinte pour protéger la ville des attaques. Son tracé correspondait au bouchon de Champagne. Des fossés remplis d'eau longeaient les remparts de la ville. Ils gênaient les assaillants qui ne savaient pas nager. Six portes étaient percées.

Caroline, Laura et Jules - CM2

Le 1er château des comtes de Champagne a été construit au 10ème siècle sur la place qui s'appelle actuellement Place de la Tour. Ses vestiges ont été détruits en 1805 sauf la porte massive qui a alors servi de prison et a été détruite en 1862.

Place du Préau 4.jpgEn 1157, le comte Henri Ier a fait construire un palais comtal sur l'actuelle Place du Préau. L'église Saint-Etienne a été construite contre ce palais.

Les vestiges de ces bâtiments ont été détruits au 19ème siècle et les pierres ont été vendues.

Mathilde, Lolly et Calliste - CM2

 

La porte du Beffroi a été construite de 1501 à 1507 par Jean de Guailde qui fut aussi l'architecte du jubé de l'église de La Madeleine.  Elle était située à l’extrémité du jardin du Beffroi près du rond-point de la place du Général Patton. Le beffroi était une tour pour surveiller. A côté de celle-ci, il y avait un souterrain, un fossé et des maisons qui comprenaient 3 niveaux de caves.

La porte du Beffroi a été démolie en 1822.

Marie, Cordelia, Martin et Grégoire - CM2

 

21:53 Publié dans CM2 | Lien permanent | Commentaires (0)